Classement digifest lille
0 12 minutes

Le Digifest de Lille

C’est à la boutique “Au beau jeu” située au 127 Rue du Molinel, que s’est déroulé le Digifest de Lille le 19 mars 2022. Comme annoncé, beaucoup de joueurs se sont déplacés pour un des premiers gros tournois nationaux.

41 joueurs se sont affrontés en Bo1 pour décrocher leur place et avoir la chance d’accéder au top 8 pour les finales commentées en direct sur twitch (chaine de la veeleague) en Bo3 !

Mais avant les résultats, place au déroulement du tournoi (merci à Utsu):

La boutique a ouvert à 9h30. Après un complément pour la participation au digifest et un contrôle des decks, nous avons eu le droit à une petite visite guidée des lieux. Un très joli lieu vraiment spacieux et confortable, idéal pour accueillir beaucoup de joueurs.

Exterieur
Intérieur
Salle de jeu

Déroulement du tournoi:

En plus des Lillois, d’autres personnes connues dans la communauté Digimon ont fait le déplacement, de toute la France mais aussi de Belgique et des Pays-Bas pour assister au Digifest.

Coté META, les decks présents étaient assez variés, il y avait vraiment de tout.
Les premiers Bo1 ont commencé puis les joueurs ont été éliminés un à un avec en TOP CUT, en tête, un KP avec son deck AncientGreymon hybride comme à son habitude enchaînant six victoires et aucune défaite.

Arrivés dans le TOP 8, les choses sérieuses ont enfin pu commencer. Les survivants de la première partie du tournoi se sont affrontés pour une finale épique.

Le top 8 a été stream sur la chaine twitch de la veeleague.

Abonnez vous à la chaîne twitch Veeleague

Top 8

Le top 8 s’est déroulé après la pause, les joueurs et leurs decks se sont avancés dans l’arène afin de s’arracher la première place du tournoi.

Au programme, Cabotin et son Gabubond, Romain et son hybride bleu, Leepp et son Beelstarmon, KP et son AncientGreymon ont affronté des Lilithmon loop, rush violet, hybrides verts … Après les premières victoires et un KP toujours invaincu, les derniers matchs pour le TOP 3 sont enfin arrivés !

Top 3

Dernière ligne droite pour les joueurs désirant gagner cet événement: par surprise Romain finit par vaincre l’AncientGreymon de KP 2/1 grâce à son deck hybride bleu. Un match un peu triste pour le champion après une légère brick après mulligan et après un mauvais misplay d’une évolution hybride avec Syakomon sur le board adverse, ce dernier prit les devant détruisant toutes les sécurités du deck rouge comme s’il avait jamming (il a été élu le Syakomon du tournoi) !

En finale, Cabotin finit par vaincre lui même Romain avec son Gabubond 2/0 ! Un match expéditif lors duquel le déroulement du bon vieux deck Gabubond s’est fait sans aucune limite et à armes supérieures face à un pur hybride. Le deck étant bien avantagé contre ce dernier, Romain s’incline logiquement et Cabotin finit donc premier du digifest !

Podium du Digifest Lille

Les decklists

Vous pouvez retrouver les decklists des 3 premiers directement ici:

(Cliquez sur les cartes pour accéder aux decklists)

Gabubond
1er Gabubond de Cabotin
Azulongmon
2ème Hybride bleu de Romain
Ancientgreymon
3ème AncientGreymon de KP

Le top 8, deckslists et placements

Tout les decks
Guillaume Bouin 8ème Place
Ando 7ème Place
Tao Leenaers 6ème Place
Leepp 5ème Place
David de Bruyne 4ème
KP 3ème Place
Romain 2ème Place
Cabotin 1ère Place

Le mot du gagnant

En exclu pour Digimoncard.fr, Cabotin a bien voulu nous donner son ressenti sur le tournoi, le debrief de ses matchs et son expérience en tant que vainqueur du Digifest de Lille. Merci, et encore félicitations pour ta victoire !

— BO1 —

Match 1 : Lucemon – WIN

Je commence la partie avec ce qu’il faut en main, contrairement à l’adversaire. Je sais plutôt bien tourner autour d’Eyesmon et mon adversaire tape en sécu des Tamers, notamment Tommy qui me permet de tempo un maximum en les empêchant d’attaquer, ce qui me permet de terminer très vite le match sans que l’adversaire ne puisse faire grand chose.

Match 2 : Hybride Vert-Rouge – WIN

Pareil que pour le premier match, j’ai une excellente main de départ après mulligan, pas comme mon adversaire. Je connais bien le match up et j’empêche l’adverse de monter son board (notamment de jouer AncientBeetlemon ou AncientTroymon). GabuBond me permet de terminer très vite l’adversaire.

Match 3 : Hybride Rouge – LOOSE

Je tombe face à KP, je ne connais absolument pas le match-up. Il me sort tour 3 un BurningGreymon sur un Takuya Kanbara into x2 Atomic Inferno qui lui confère secu + 3 et 14k DP. Malheureusement, malgré mon deck pensé pour avoir de quoi me défendre en sécu, je manque de chance et me fait terminer sans ne rien pouvoir faire.

Match 4 : Hybride Bleu – WIN

GabuBond est excellent contre Hybrid Bleu, j’arrive sans soucis à contrôler son board grâce aux nombreux Tamer dans mon deck qui me permettent de jouer autour de son jeu et je nettoie vite son board grâce à GabuBond. Je termine sans trop de soucis le match.

Match 5 : Hybride Vert – WIN

Comme les précédents matchs, je connais le match-up et mon deck permet de tourner facilement autour du deck de l’adversaire.

Match 6 : Eyesmon – LOOSE

Malheureusement, avoir beaucoup de tamers peut, dans des cas très rares, nous donner des mains bien merdiques. En temps normal, je n’ai aucun problème avec le matchup et mon deck est suffisamment consistant et stable, ce qui me permet d’avoir des très bonnes mains de départ très souvent (encore plus grâce au mulligan). Mais cette fois, sur les 5 tours que la game a duré, (en + des 2 Tamers que j’ai eu main de départ), je n’ai pioché que des Tamers. Pas un seul digimon à jouer, donc autant dire que je me suis fait éclater sans rien pouvoir réaliser.

Après une mauvaise performance dans la partie des Bo1 je n’ai eu que 0.45% de chance d’avoir ce scénario possible. Je peux vous assurer qu’à ce moment là, je pensais que je ne passais pas le top 8… et pourtant.

–TOP 8 – Bo3 —

Heureusement pour moi, les 2 games perdues sont gagnées par l’actuel TOP 1 (KP et son hybride rouge) et TOP 3 (Eyesmon) à ce moment du tournoi. Ça me permet d’être classé top 6 et de continuer le tournoi de manière plus sérieuse.

Match 7 : Beelstarmon – WIN 2-1

Malheureusement pour mon adversaire, on savait qu’il avait perdu d’avance. Je joue beaucoup contre Leepp et son Beelstarmon et le scénario est à chaque fois le même. Mon deck tourne tellement facilement autour du sien que je ne risque pas grand chose à l’affronter. Je perds le 2e round grâce à une sortie incroyable de Leepp qui me dit qu’il ne peut pas faire mieux avec son deck. Malheureusement cette situation est extrêmement rare et ça ne suffit pas pour tourner autour de GabuBond.

Match 8 : Eyesmon – WIN 2-0

Je suis sur l’adversaire qui m’a battu juste avant le top 8. Je veux ma revanche, la précédente victoire n’était pas méritée (du moins, je l’estime et je l’aurais acceptée si mon deck ne m’avait pas chié dessus comme il a fait). Autant dire que ça été l’un des matchs les plus faciles du tournoi, mon adversaire joue parfaitement bien mais pour la première fois de la journée, ma sécu se constitue uniquement de Hammer Spark et de mon Ice Wall, ce qui me laisse le champs libre pour ravager mon adversaire sans trop réfléchir.

Match 9 : Hybride Bleu – WIN 2-0

À ce niveau là, ni mon adversaire ni moi ne pensions en arriver là. Romain et moi, on joue souvent ensemble en tournoi boutique, je sais comment il joue, je connais très bien son deck et l’ambiance était au top. J’étais complétement à l’aise malgré le stress et j’ai commencé à jouer comme si c’était juste pour le fun. Ça a été un match très amusant et plutôt chill pour une finale (du moins de mon côté, je ne sais pas si Romain prenait la chose au sérieux ou s’il était dans le même état que moi). J’ai tout pour moi : une super sortie (merci le mulligan), une super sécu, et mon adversaire réalise quelques erreurs qui me donnent beaucoup d’avantage. C’est en aucun cas son niveau de joueur qui le mène à faire des erreurs (la preuve est qu’il est parvenu en finale), c’est un tas de petites choses comme le stress, la fatigue et le manque d’expérience avec le deck (il ne joue le deck que depuis une semaine contrairement à moi qui joue GabuBond depuis 4 mois) qui le mène à faire des erreurs. Le match se déroule super bien, je ne fais pas beaucoup d’erreurs et j’arrive même à faire du beau jeu en prenant le risque de perdre la 2e game en jouant GabuBond sans avoir de quoi me protéger d’un Hammer Spark dans sa sécu et par chance j’arrive à terminer le match sans soucis.

Matt Ishida
Gabumon
Gabubond

Conclusion :

Pour moi, GabuBond est devenu bien plus fort en BT7 grâce au support hybride. Le deck a beaucoup gagné en stabilité et en contrôle et je le trouve bien plus efficace qu’un simple bleu hybride pur, il fait la même chose que lui mais j’ai GabuBond en plus qui me permet d’avoir un meilleur contrôle du board adverse en plus de taper plus fort. Il faut juste bien connaitre le deck pour savoir quand et comment jouer les bonnes cartes au bon moment.

Le seul deck contre lequel j’ai du mal c’est jaune/violet hybride (je n’arrive pas à déterminer si c’est mon deck ou moi qui ai du mal avec), mais par chance je ne suis pas tombé dessus au digifest. Le reste de la meta ne me fait pas peur mais je conseille tout de même aux personnes voulant jouer le deck de bien connaitre la meta actuelle pour bien le jouer (et de ne pas juste copier le deck mais de se poser les bonnes questions sur les différentes cartes du deck et leur ratio). On peut très vite faire n’importe quoi si on ne comprend pas le jeu (+ qu’avec d’autres decks je trouve).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.