0 5 minutes

Nom du deck : Security Control jaune/violet | Auteur : Asakura | Date: 08/03/2022 | Pays : France

En ce début de BT7, j’ai choisi de jouer un deck Security Control, ou Secu Con. Le deck a vocation à contrôler le terrain adverse, soit par des effets de Digimon, soit par des options, tout en conservant un bon nombre de sécurités avec les cartes de recovery qu’il comporte.
Voici en image la deckliste que je joue actuellement :

Deck Secu Con, avec les ratios de cartes jouées

Je vous propose par la suite de parler plus en détail du deck. Il s’agit d’un deck contrôle, qui s’installe progressivement en début et milieu de partie, et qui gère constamment le terrain adverse. Le but est d’arriver à réduire les sécurités adverses petit-à-petit pour réussir par l’emporter en fin de partie. Pour cela, il dispose d’abord de plusieurs tamers : T.K Takaishi qui permet, en plus de commencer tous nos tours à un minimum de 3 de mémoire, d’aller chercher une carte dans la sécurité, et de se soigner si elle est jaune. C’est donc une excellente carte de set-up, qui permet en plus de connaître sa sécurité et de pouvoir adapter sa façon de jouer durant la partie. Couplées à ce tamer, Mimi Tachikawa et Kari Kamiya viennent améliorer la temporisation adverse. En effet, toutes deux permettent de contrôler la mémoire adverse en s’engageant, la première lorsqu’une option est jouée, la seconde quand une de nos sécurités est retirée.

Le deck dispose ensuite de nombreuses cartes options, présentes pour se soigner ou pour la gestion des digimons adverses. C’est notamment le cas de Schwarz Lehrsatz, qui permet de détruire autant de digimons adverses de LV5 ou moins, que de tamers présents sur notre terrain. Il s’agit d’une excellente carte arrivée via la BT7, et qui synergise très bien avec la présence de multiples tamers sur le terrain.

Enfin, le deck comporte des digimons, qui, comme pour les options, permettent de gérer les menaces adverses ou de se soigner. C’est le cas de Lucemon: Chaos Mode, apparu de même en BT7, qui permet, une fois arrivé sur le terrain, de détruire soit un tamer adverse, soit un digimon adverse de LV6 ou moins.
Couplé à la nouvelle option Dead or Alive, il permet d’arriver plusieurs fois sur le terrain après avoir été détruit, pour davantage de momentum. Il est aussi tout à fait possible de gagner via l’attrition des ressources adverses, voire le deck-out. En effet, AvengeKidmon de la BT7, permet de replacer les options des deux joueurs sous leur deck respectif, pour à terme envisager d’installer une victoire alternative via l’épuisement du deck adverse.

Pour finir sur le deck, il s’agit d’un deck lent, long à mettre en place, et difficile à jouer correctement. Comme tout deck contrôle, il est excellent en fin de partie, mais peut peiner en début et milieu de partie, notamment contre les decks aggros/midranges, comme c’est le cas des decks Jesmon.

Heureusement, l’utilisation du mulligan permet de commencer avec une main de départ correcte, et aussi, la possibilité d’utiliser un side deck de 10 cartes rajoute des outils pour améliorer ses mauvais match-up. Voici d’ailleurs celui que j’ai construit :

Side deck de Secu Con

Pour en parler brièvement, Chikurimon est présent pour aider à gérer les piles de digimons adverses, comme Jesmon ou Gabumon – Bond of Friendship, sans passer par des options de gestion. Une troisième Sakuyamon aide à renforcer le match-up contre les decks Jesmon. 4 Holy Flame sont présents pour temporiser les decks hybrides, qui seront très présents durant cette BT7. Enfin, Susanoomon est une excellente carte de gestion, car elle permet de détruire n’importe quel digimon adverse, en plus d’être une carte agressive grâce à son effet donnant security attack + 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.